Le Sun Trip  permet à des sportifs et autres aventuriers jeunes ou moins jeunes, valides ou moins valides de se mesurer ou de se dépasser sur des vélos électriques équipé de panneaux solaires. Cette année, le départ se fera à Bruxelles, le 16 juin, et la course emmènera les participants à travers toute l'Europe.

sun_trip_europe

Origines du projet :

C’est en 2010 que la genèse de l’aventure Sun Trip débute, lorsque Florian Bailly relie la France au Japon, parcourant plus de 10.000 Km sur un vélo à assistance électrique équipé de panneaux solaires. À l’issue de son périple, l’idée lui vient d’organiser un grand rallye-raid rassemblant plusieurs dizaines de pionniers sur une grande variété d’engins innovants.

Trois ans plus tard, le projet aboutit. 28 vélos solaires s’élancent pour la première édition du Sun Trip qui relie la France au Kazakhstan sur près de 8.000 km. Parmi eux se trouvent des sportifs d’endurance, des bidouilleurs et autres technophiles, des baroudeurs mais également des personnes moins valides.

Chaque participant peut tracer son itinéraire en toute liberté, avec toutefois un point de passage obligé par Sotchi en Russie. La première édition est remportée par un Belge, Raf van Hulle qui parcourt la distance en 38 jours, frôlant la moyenne des 200 Km par jour.

Turquie, Chine… les éditions s’enchaînent

Le Sun Trip de 2015 forme une boucle entre l’Italie et la Turquie, pour une distance totale de près de 7.500 km. Cette année-là, c’est un engin de conception totalement innovante qui remporte la victoire : un vélo couché équipé d’un toit solaire. Entièrement conçu par Bernard Cauquil et son équipe, le cycliste atteint des moyennes journalières de près de 300 km. À côté du prix décerné au premier arrivé, cette édition 2015 récompense également d’autres aspect de cette compétition atypique : la performance humaine, la qualité du blog tenu par les équipes, ainsi qu’un prix du public.

En 2018, la barre est placée encore plus haut avec un parcours de 12.000 Km entre Lyon et Guangzhou, en Chine. 36 participants prennent part à l’aventure. Raf Van Hulle prend sa revanche et franchit la ligne d’arrivée en vainqueur après 45 jours, avec une moyenne de près de 270 km par jour. La doyenne des participants, Françoise Denel, alors âgée de 70 ans, traverse les deux continents en 103 jours malgré sa condition physique affectée par une maladie.

sun_trip_europe

2021 : l’Edition européenne

Cette année, le challenge se déroulera dans les limites de l’Europe tout en maintenant un parcours de 10.000 Km, de Bruxelles à Lyon en faisant une grande boucle :  Riga, Constanta, la Sierra Nevada, Porto, et enfin Lyon, ville d’arrivée. 32 aventuriers et équipes seront au départ.

Si les performances impressionnent et font rêver, le Sun Trip embrasse une vision plus large qu’une simple course à étapes. L’aventure est sportive, mais aussi humaniste et technologique : les participants deviennent des ambassadeurs de l’énergie solaire et de l’éco-mobilité, et chacune de leurs étapes est faite de rencontres, différentes et uniques.

Il se passera encore pas mal de temps avant que nous ne voyions ce type d’engins dans nos villes, pour aller au travail, faire nos courses, ou effectuer de plus grandes distances. N’empêche, les performances accomplies montrent tout le potentiel du vélo en repoussant encore les limites de son utilisation et ses possibilités de voyager en s’affranchissant de toute contrainte.

Soutenu financièrement par la Commission Européenne, le Sun Trip est également une manière supplémentaire de promouvoir l’usage du vélo partout en Europe, de rendre visible sa pratique, et de nous interroger sur nos déplacements actuels.

N. SELFSLAGH

Plus d'infos 
► The Sun Trip

17180 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ