L'avenue de la Toison d'Or et le boulevard de Waterloo devraient bénéficier dans le futur d'un nouveau visage, plus accueillant, convivial et sécurisant. Un projet de réaménagement est actuellement à l'enquête publique - c'est l'occasion de faire entendre votre voix ! : celui-ci prévoit entre autres des pistes cyclables de part et d'autre de l'artère, dans la continuité des aménagements en cours de réalisation le long de la petite ceinture. 

Il s'agit d'un axe commercial important en région bruxelloise : pourtant, situés sur la petite ceinture, l'avenue de la Toison d'Or et le boulevard de Waterloo ne sont pas particulièrement accueillants, ni pour les riverains, ni pour les personnes qui y circulent à pied ou à vélo. 

Cette zone reste très largement dominée par l'automobile : parfois jusqu'à 80% de l'espace en surface (circulation et stationnement), sans compter la présence de tunnels et de parkings souterrains. La région bruxelloise projette donc un réaménagement de façade à façade qui devrait améliorer considérablement la sécurité et le confort des usagers dans cette zone, mais aussi la rendre plus conviviale en y intégrant davantage de plantations et en créant une nouvelle liaison entre les deux rives au niveau du rond-point Cliquet.


Le projet ne prévoit cependant pas de toucher à la trémie, qui continuera à fracturer l'espace sur une grande partie du tracé. Le rond-point Louise est également exclu du projet : son organisation nécessiterait pourtant d'être repensée en profondeur, en dépit de quelques amélioration récentes mais limitées. 

Les grandes lignes "mobilité" du projet

Projet de réaménagement Avenue de la Toison d'Or / Boulevard de Waterloo

  • La création de deux pistes cyclables bidirectionnelles séparées du trafic (3 mètres de large), de part et d'autre de l'axe, dans la continuité des autres aménagements le long de la petite ceinture. Celles-ci pourraient toutefois servir exceptionnellement de voie de secours pour le trafic motorisé en cas de fermeture des tunnels. Le projet prévoit un revêtement en asphalte gris, contrairement aux recommandations des guides d'aménagements bruxellois qui préconisent de l'asphalte ocre (dans la continuité des aménagements déjà réalisés le long de la petite ceinture). 
  • La création de larges espaces pour les piétons (esplanade et zones de rencontre permettant d'assurer les livraisons), agrémentés de plantations.
  • La création d'une nouvelle place publique permettant de reconnecter les deux côtés de l'axe entre Louise et Cliquet, ainsi qu'un meilleur accès au parc Egmont. 
  • La réduction du nombre de voies de circulation automobile en surface (de 2X2 bandes à 2X1 bande) et des nuisances associées (pollution, bruit). 
  • La suppression de la quasi-totalité du stationnement en surface, avec une meilleure exploitation des parkings souterrains (qui totalisent 1716 emplacements) dont le taux de vacance moyen est de 58%.
  • La création de nouveaux emplacements de stationnement vélo (438 places) répartis sur l'ensemble du périmètre. Les documents ne précisent cependant pas dans quelle mesure ces emplacements seront couverts ou sécurisés. Quant au modèle d'arceau proposé, il ne correspond pas aux recommandations des guides d'aménagements. 

Citoyen•ne•s, votre avis compte !

Vous habitez le quartier ? Vous vous y rendez régulièrement ou vous le traversez ? Alors vous avez certainement un avis sur ce projet, et il est important de le faire connaître ! Le GRACQ remettra un avis détaillé sur le projet, mais nous vous encourageons vivement à vous exprimer dans le cadre de l'enquête publique. Comment faire ? Tout simplement en envoyant vos remarques (positives comme négatives), points d'attention, réflexions, etc. à l'adresse urb.commissionconcertation@brucity.be pour le 25 février 2021 au plus tard ! 

Je donne mon avis !

Les documents utiles

Les plans à télécharger

► Le rapport d'incidences > explications "mobilité" pp. 96-161

► Processus de concertation (1ère phase en amont de la conception du projet) : rapport de synthèse 

La check-list aménagements 

L'avis complet remis par le GRACQ

17150 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ