Sur les voies cyclables, cohabitent des cyclistes "lièvres" et "tortues". Mais comment gérer ces flux circulant à des vitesses différentes et, surtout, les dépassements ? Dans la province d'Utrecht, un test est actuellement en cours pour voir si peindre une partie d'une piste cyclable avec une autre couleur (bleue), spécialement dédiée aux dépassements, permettrait de diminuer les conflits entre cyclistes lents et rapides.

Fin 2019, la province d'Utrecht a lancé son concours de "La piste cyclable du futur". Dans le cadre de celui-ci, les entreprises et les particuliers ont été invités à proposer des idées novatrices pour des infrastructures cyclables plus attrayantes et efficaces. Les idées gagnantes sont en phase de test sur la piste cyclable le long de la N225 entre Doorn et Leersum.

La société KWS, l'une des gagnantes, a proposé l'idée d'une bande de couleur dédiée aux dépassements entre cyclistes. Le principe est qu'avec ce dispositif on puisse mieux gérer les différences de vitesses entre les cyclistes tranquilles, sportifs ou électriques. Avec la Bliksemsnelle Baan ("bande des rapides comme l'éclair"), le cycliste vif se voit ainsi offrir un espace pour dépasser plus facilement et plus sûrement.

Bliksemsnelle baan (Pays-Bas)

Cette bande de couleur (bleue) est en cours de test pendant quatre semaines. Sur la base des résultats d'une enquête auprès des usagers (écoliers et sportifs locaux) de cette infrastructure, un avis sera rédigé avant reproduction éventuelle de cet aménagement ailleurs.

Luc Goffinet

En savoir plus

► Test met Bliksemsnelle Baan (Fietsberaad NL)
Het Fietspad van de Toekomst

17150 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ